Foire aux questions



C’est l’insertion d’aiguilles sur des points spécifiques du corps dans le but de provoquer un effet thérapeutique. L’acupuncture est pratiquée depuis quatre millénaires en Chine. Celle-ci est actuellement utilisée dans le monde entier soit seule ou en complément avec la médecine moderne chez toutes les espèces animales domestiques et exotiques. L’acupuncture ne guérit pas tout, mais s’avère un traitement efficace lorsqu’indiqué.
D’après la philosophie médicale chinoise ancienne, la maladie serait le résultat d’un déséquilibre dans l’énergie du corps. L’acupuncture servirait à rééquilibrer cette énergie et par conséquent assister le corps à guérir la maladie. En langage moderne, l’acupuncture peut assister le corps à s’auto-guérir en provoquant certains changements physiologiques. Par exemple, l’acupuncture peut stimuler les nerfs, augmenter la circulation sanguine, détendre les spasmes musculaires et causer une sécrétion d’hormones comme des endorphines et du cortisol.
Pour les petits animaux, l’insertion d’aiguilles est pratiquement indolore. Pour tous les animaux, une fois que les aiguilles sont en place, aucune douleur ne devrait être ressentie. La plupart des animaux se relaxent et peuvent même s’assoupir. Néanmoins, les traitements d'acupuncture peuvent causer certaines sensations présumées similaires à celles rapportées en cours de séance par les patients humains telles que picotements, crampes ou engourdissements.
L’acupuncture est une des formes thérapeutiques parmi les plus sécuritaires lorsque pratiquée par un médecin vétérinaire ayant une formation adéquate. Les effets secondaires, quoique toujours possibles, sont rares. La condition d’un patient peut sembler s’aggraver au cours des 48 heures suivant une séance, d’autres animaux peuvent être légèrement léthargiques pendant 24 heures après leur traitement. Ces effets sont un indice que certains changements physiologiques sont en cours et seront le plus souvent suivis d’une amélioration globale de l’état du patient.
En général, une consultation dure 60 minutes. La durée et la fréquence varient en fonction de l’état du patient. Parfois une séance sera suffisante, sinon en moyenne de 3 à 6, et selon le cas, des séances d’entretien espacées seront bénéfiques pour les cas chroniques.
Elle est indiquée pour une longue liste de problèmes fonctionnels, mais principalement pour les conditions impliquant de la paralysie, de l’inflammation et de la douleur et autres. De plus, lors de blessures mineures chez les animaux sportifs, des traitements réguliers aident à garder les muscles et les tendons résistants et favorisent une meilleure performance.
Lorsque pratiquée par un vétérinaire ayant une formation adéquate, l’acupuncture est un mode de traitement sécuritaire et efficace pour beaucoup de maladies différentes chez plusieurs espèces animales. Il n’existe pratiquement aucun effet adverse sauf pour un léger saignement occasionel au site d’acupuncture lorsque l’aiguille est retirée. Parfois, le patient peut sembler être plus fatigué et avoir plus de raideurs le lendemain ou plus rarement dans les 2 à 3 jours suivant une séance d’acupuncture. Ce phénomène est entre-autres probablement causé par l’effet des endorphines, et n’est pas inquiétant. Il s’agit plutôt un signe que des changements sont en cours dans l’organisme pour obtenir l’effet désiré.
Dans certains cas, les effets de l’acupuncture peuvent être vus rapidement après le traitement parfois même après un seul traitement, alors que pour d’autres, après quelques jours ou quelques semaines. Les effets sont cumulatifs et de multiples traitements sont habituellement nécessaires pour l’obtention d’un résultat optimal. Typiquement de 3 à 6 séances sont requises pour les chiens et les chats. Les désordres chroniques c’est-à-dire les problèmes qui affectent le patient depuis longtemps, pourraient prendre plus de séances que les désordres aigus ou récents. Les désordres aigus peuvent être revus si possible à tous les 1 à 3 jours, alors que les désordres chroniques sont initialement traités à toutes les 1 à 2 semaines. Pour les maladies dégénératives progressives chroniques, l’acupuncture en plan de traitement de maintenance est souvent nécessaire à tous les 1 à 3 mois après la série initiale de séances. Il existe une variation de réponse à l’acupuncture à la fois individuelle selon les animaux et à la fois selon les différents processus pathologiques.
En plus d’améliorer le temps et le taux de guérison d’une variété de maladies, l’addition de l’acupuncture peut permettre de diminuer les doses de médicaments comme les anti-inflammatoires non-stéroïdiens, les corticostéroïdes et les drogues anti-convulsivantes, reconnus pour leur effets secondaires adverses à long terme. Dans certains cas, les patients pourront être graduellement sevré de ces médicaments, de sorte que la durée d’administration des médicaments pourra être réduite et les effets secondaires évités. Plus encore, pour certains désordres comme des hernies discales, syndrome de wobbler, rupture de ligament croisé, la chirurgie pourrait, dans plusieurs cas, être évitée lorsque l’acupuncture fait partie du plan de traitement. Ceci est particulièrement intéressant pour des patients âgés présentant un risque plus élevé de complication anesthésique, ou par ailleurs, dans le cas de considérations budgétaires restreintes.